Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue Welcome

 

J'espère que vous prendrez plaisir à visiter mon blog.

Si vous le souhaitez, vous pouvez m'écrire ou me laisser un commentaire après chaque article.

Je suis démonstratrice Stampin'Up! ®

stampin-up.jpg

Rechercher

Mon blog Stampin'Up! ®

 
Démonstratrice dans le 27 et le 76 
et sur la région du Touquet (62)

 

Mon blog Sonia Stampin'Up! ®

Mes échanges / infos

Mes échanges d'ATC
Mes appels à Mail Art

Si vous souhaitez être prévenu des nouveaux articles, inscrivez vous à la newsletter (ci-dessous)

Abonnement Bloglines
15 juillet 2010 4 15 /07 /juillet /2010 10:14

Si vous venez vous baladez ou que vous habitez en Normandie, n'oubliez pas la fête traditionnelle du feu de la Saint Clair qui se déroulera ce vendredi 16 juillet 2010 à La Haye de Routot.

feu-saint-clair-5.jpg

 

L'origine de ce feu reste un grand mystère mais on estime que cette tradition remonte à la création de la confrérie de charité en 1494. La tradition veut qu'il se déroule le 16 juillet. Toute la scène se déroule devant deux arbres millénaires: les célèbres ifs millénaires dont les troncs creux abritent une chapelle.

Le feu de Saint Clair est organisé par le comité des fêtes et la confrérie de charité de La Haye de Routot.

 

C'est un évènement qui attire tous les ans de nombreuses personnes car le rituel de la construction du bûcher et l'embrassement se déroule sur la journée du 16 juillet.

 

La journée commence tôt pour les organisateurs:

- 6h du matin:; les frères de charité commencent à empiler, sans clous ni vis,  les cinq mètres cubes de bûches de peupliers

- vers midi, le bûcher est presque terminé et il faut hisser à 15m de hauteur la lourde croix recouvertes de fleurs et la fixer tout en haut du bûcher, en haut du mât central

- puis deux hommes "armés" gardent le bûcher jusqu'à l'heure de l'embrasement

- 23h: bénédiction du feu et allumage du bûcher

 

La croyance veut que, si par malheur la croix brûle, c'est un mauvais présage pour l'année à venir.

 

Si vous venez admirez ce feu, n'oubliez pas de prendre un "brandon" (morceau de bois calciné) car, d'après la tradition, il est censé protéger votre habitation contre la foudre et l'incendie...

Repost 0
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 21:07

Ce week end, nous avons organisé, avec ma petite soeur, un moment en famille pour les 60 ans de notre père. Ca faisait au moins quinze ans que nous avions pas eu la chance de passer un week end tous ensemble...
Pour fêter cet événement, nous avions réservé des chambres au
Manoir "Les quatre étoiles" à Turqueville (50480). Nous somme arrivés samedi en fin d'après midi avant la tempête qui a secoué l'ouest de la France. Nous avons découvert un lieu superbe
le manoir les quatre etoiles turqueville
et décoré avec beaucoup de goût par Francisca la propriétaire hollandaise (qui était architecte d'intérieur avant)
chandelier et orchidee
detail decoration le manoir les quatre etoiles
service a the cafe

 

Ce lieu superbe a fait l'objet d'un article dans le figaro l'année dernière dans le guide des 200 plus belles chambres d'hôtes en France!

Nous avions prévu de dîner sur place et Francisca nous avez préparé une table magnifique
table hote le manoir les quatre etoiles
et un repas digne des grands restaurant avec des coquilles saint jacques, un filet mignon de porc caramélisé au sucre roux, les fromages normands et en dessert un crumble aux griottes avec un crème aux oeufs.

60 ans dans le cotentinle tout avec un beau sourire et de la bonne humeur (2010 est aussi l'année des soixante ans de Francisca...)

Si vous souhaitez découvrir le cotentin, la manche et les plages du débarquement, je vous conseille ces chambres d'hôtes où vivent un couple d'hollandais passionnés:
http://www.quatre-etoiles.net/
Repost 0
10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 10:00
J'ai longtemps cherché une table pour mettre dans notre salon mais toutes celles que je voyais dans les commerces étaient trop petites et ne correspondaient pas à nos gouts!

Un jour, j'ai eu l'idée de demander à mon beau frère de nous faire un table sur mesure (1,20 x 1,80m) avec des chutes de métal et voici ce que ca donne:


et dans le décor de notre salon, elle rend vraiment très bien:

Si vous aussi, vous avez envie de faire une table, un portail ou une autre création en métal, je vous invite à découvrir le savoir faire de mon beau frère que est un "artiste" du travail du métal!

Il a créé son blog et vous pourrez y découvrir toutes ses compétences:
http://chaudronnerie-metallerie-soudure-eure.over-blog.com
Repost 0
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 00:00
La Normandie est une région riche en tradition et en produits du terroir. J'ai décidé de vous la faire découvrir au cours des mois à venir...

Un des plats typiques et qui demande beaucoup de temps et de patience à faire est la teurgoule (quelquefois appelée bourgoule ou torgoule).
C’est un dessert, sorte de riz au lait sucré généralement parfumé à la cannelle cuit à four très doux mais très longtemps (7 à 9 heures), de telle façon que les grains de riz ne sont presque plus discernables.
La teurgoule se déguste souvent chaude avec la fallue, une brioche normande, et du cidre.

Je partage avec vous les deux recettes

Teurgoule:

Préparation : 10 minutes

Cuisson : 9 heures

- 2 l de lait entier

- 150 g de riz rond

- 200 g de sucre blanc en poudre

- 1 pincée de sel

- 2 cuillerées à café arasées de cannelle en poudre

Mettre le riz dans le fond d'une terrine en terre cuite d'une contenance de deux litres.

Ajouter le sucre en poudre, le sel et la cannelle et mélanger le tout avec un fouet.

Verser le lait tout en douceur afin que le riz reste bien au fond du récipient.

Bien saisir cette préparation dans un four très chaud (260°) puis baisser le feu à 110° au bout de 1 heure.

Après 2 heures de cuisson, réduire à nouveau jusqu'à 50° et laisser cuire durant 5 à 6 heures.


La fallue: (Brioche normande)

Préparation : 40 minutes

Cuisson : 25 min

- 750 g de farine

- 125 g de beurre

- 125 g de crème fraîche

- 1/2 verre d'eau

- 125 g de sucre en poudre

- 1 pincée de sel

- 10 g de levure de boulanger

- 4 oeufs+ 1 jaune et un peu de lait pour dorer

Mettre la farine sur une surface plane, y creuser une fontaine. Faire fondre le sucre dans l'eau, y ajouter le sel et le beurre a demi fondu, la crème fraîche, les jaunes d'œufs. Monter les blancs en neige et les incorporer également. Puis verser le mélange dans la fontaine et y ajouter la levure délayée dans un peu d'eau tiède.

Bien travailler la pâte jusqu'a ce qu'elle soit un peu molle. La laisser lever environ une heure dans un endroit chaud.

Diviser ensuite la pâte en 2 ou 3 . Les rouler en pétrissant et leur donner une forme allongée de 2 cm d'épaisseur. Les tenir au chaud sur une plaque pour qu'ils lèvent encore environ 2 h, jusqu'a ce qu'ils doublent de volume.

Puis en pinçant la pâte entre 2 doigts, former les cotes (autant de cotes que de convives)et avec la fourchette faire des petits picots sur le sommet de chaque cote. Dorer avec le lait et le jaune d'œuf battu et cuire à four chaud Th 6 environ 25 mn.Pour savoir si la cuisson est bonne, enfoncer une aiguille, elle doit ressortir sèche.

Dès que j'ai un peu de temps je réalise ces deux recettes typiquement normande et je vous les montre en photos

Repost 0
15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 21:25
Demain aura lieu le traditionnel feu de la Saint Clair à La Haye de Routot, village typique du roumois, dans l'Eure (27).
C'est un événement local que j'ai découvert l'année dernière, invitée par le président du comité des fêtes et que je vous conseille si vous êtes en vancances en Normandie.
 L'origine de ce feu reste un grand mystère mais on estime que cette tradition remonte à la création de la confrérie de charité en 1494.
C'est une fête vieille de plusieurs siècle qui se déroule tous les 16 juillet avec un rituel:
- de 6 h à 12h: construction du bûcher de 15 mètres
le bûcher est ensuite garder par des hommes armés de vieux mousquetons jusqu'à son embrasement
- à 14h30: concours de dominos
- à 15h: fête forraine
- à 20h: défilé des frères de charité et des personnalités au son d'un fanfare (celle de Fauville en Caux cette année précédé du groupe "country dans l'eure")
- à 22h : office religieus avec la confrérie de charité
- à 23h15: embrassment: bénédiction du bûcher puis allumage du feu, à l'aide du cierge Saint Clair par les invités d'honneur
La croyance veut que si la croix fleurie placée au sommet du bucher prend feu, un mauvais présage s'annonce pour l'année suivante. Une croyance qui attise chaque annèe la curiosité de nombreuse personnes...
A la fin de l'embrassement, chacun peut récupérer un brandon, un morceau de bois calciné provenant du bûcher bénit. Placé sur la cheminée, il est censé protéger les habitations du feu et de la foudre.

J'espère que ce petit article vous aura permis de découvrir une des nombreuses traditions normandes et que vous viendrez vous aussi demain à la Haye de Routot...
Repost 0